Apprendre à tricoter avec des kits

Tricoter avec des kits
Le tricot vous tente mais vous ne savez pas comment commencer, ni quels accessoires choisir ? Vous n’avez pas de patron pour démarrer votre projet et les points de tricot vous échappent un peu ? Pas de panique ! Vous pouvez désormais apprendre avec un kit tricot.

Un kit spécial pour découvrir le plaisir de la pelote

Bien sûr que oui, tricoter est un plaisir et nous voulons qu’il le reste ! L’enthousiasme envers cette technique de travail de la pelote ne peut qu’être profitable pour l’art du tricotage qui retrouve ses lettres de noblesse. Pour les débutants qui souhaitent s’essayer à cet art du fait-main, le kit spécial pour travailler la pelote est tout indiqué. Le panier du débutant au tricotage est composé de modèles gratuits simples à réaliser, ainsi que les accessoires tels que les aiguilles à laine et les aiguilles à tricoter, la pelote et le livret pour les premiers pas. Ce livret décrit les étapes dans la réalisation du patron, pour que le novice puisse se familiariser rapidement et efficacement avec les bases de cette technique. Ceux qui ont un meilleur niveau peuvent aussi s’entraîner à améliorer leurs performances en adoptant les kits de tricot. Ces kits proposent des points plus techniques et plus sophistiqués, pour se faire la main. Alors si cette nouvelle passion vous intéresse, commandez dès maintenant votre kit du parfait tricoteur.

Débutant : pourquoi travailler avec un patron ?

On se pose parfois des questions avant d’aborder tout projet. Par où commencer son travail ? Comment prendre les mesures et adapter le tricotage à la morphologie de chacun ? Quels points seraient les plus adaptés ? Quelle pelote et quels numéros d’aiguilles choisir ? Pour répondre à ces questions et faciliter les premiers pas dans le tricotage, des modèles gratuits de patron en version papier ou en version téléchargeable sont disponibles pour s’exercer. Chez Tricotez-moi, le patron est présenté sous la forme d’un livret dans lequel on retrouve les étapes, les conseils et les schémas annotés pour confectionner un modèle précis. Les modèles sont disponibles en différentes tailles et peuvent être personnalisés à l’infini, ce qui laisse beaucoup de marge pour la créativité et l’innovation. On y trouvera aussi les fils conseillés pour réaliser le modèle. Par exemple, pour concevoir un débardeur, un patron vous sera remis avec les indications de choix de pelotes et les couleurs disponibles, les dimensions des aiguilles et des crochets. Les points pour le modèle vous sont aussi communiqués : point de riz, jersey, mailles serrées, etc. Ainsi, avec un patron établi à l’avance, vous pouvez vous projeter aisément dans la réalisation de votre vêtement, sac ou couvre-chef. Passez votre commande en ligne dès maintenant.

Les fournitures basiques pour commencer le tricotage

Alors que vous faites vos premiers points à la pelote, vous vous demandez sûrement ce dont aurez encore besoin pour compléter votre panoplie. Premièrement, puisqu’il s’agit de pelote, les aiguilles et les crochets seront toujours nécessaires. Ces instruments existent en métal, en carbone, en bois de bambou ou en plastique. Ils sont numérotés de 2 à 25, pour 2 mm à 2,5 cm de diamètre. Ces dimensions sont choisies en fonction de la pelote et du type de points qu’on veut réaliser. Pour les débutants, les aiguilles numéro 4/7 de 30 cm de longueur sont les plus indiquées. Deuxièmement, un mètre de couturière n’est pas un superflu pour avoir les justes mesures. Troisièmement, la paire de ciseaux est une alliée des tricoteurs : des ciseaux bien aiguisés pour une coupe franche du fil. Quatrièmement, des anneaux de marquage. Ils servent à cliper un point dans la maille pour en faire un repère au fur et à mesure que le projet avance. Enfin, cinquièmement, des lots d’arrête-mailles qui sont des épingles de sécurité utilisées pour fixer la maille lors du travail de l’encolure. Au fur et à mesure que vous aurez de l’expérience, vous pourriez avoir besoin d’outils plus spécifiques comme des aiguilles pour torsade ou des aiguilles circulaires.

Découvrez les points du tricotage

Ce qui plaît dans cet univers particulier de la pelote : il y a toujours un point à découvrir. Au début, il faudra une certaine concentration pour se familiariser avec les points et les manier sans faire d’erreur. Avec le temps et la pratique, les doigts tricotent tous seuls. Il y a des points des plus simples comme les mailles envers et les mailles endroits qui sont les bases ; le point mousse pour créer des rangs de fils en petites vagues juxtaposées ou bien le jersey, qui alternent les rangs de mailles endroit set de mailles envers. Puis, il y a des points plus sophistiqués comme le point d’Astrakan qui est une succession de quatre rangs qui sera répétés à l’identique ; le jacquard qui consiste à produire un motif géométrique avec au moins deux couleurs sur un même rand. Ces nombreux et différents points structurent l’habit tricoté : ils donnent la coupe générale du vêtement ou de l’accessoire, soulignent les découpes, donnent du poids ou au contraire, créent un gonflant. Les points sont choisis en fonction du type d’habits que l’on veut réaliser mais aussi du type de pelote dont on dispose. Aussi n’hésitez pas à faire preuve de créativité pour personnaliser votre travail En général, on conseille d’utiliser une pelote de laine, matière naturelle et facile à utiliser, qui donne un excellent rendu sur le travail. Angora, mérinos, alpaga, soie ou lin, ayez confiance aux matières nobles de la pelote, pour créer des vestes, des gilets, des écharpes ou des mitaines tout doux et tout soyeux.


Pourquoi utiliser le tote-bag personnalisable comme support de communication ?