Conseils en ligne pour choisir ses soins solaires

Crème solaire

Si l’être humain a besoin de se mettre au soleil, il doit le faire avec parcimonie et en utilisant des protections adaptées. Dans le cas contraire, il s’expose à des coups de soleil. Des conséquences à long terme peuvent également se produire à l’image du vieillissement accéléré de la peau et, plus grave pour la santé, de l’apparition de cancers de la peau (mélanomes, carcinomes). Vous aimeriez en apprendre davantage au sujet des protections solaires et avoir des conseils pour bien les choisir ? Prenez alors connaissance des informations contenues dans le texte ci-dessous.

Qu’est-ce que l’indice de protection ?

Voici encore dix ans, la réglementation appliquée au produits solaires était relativement floue. Des modifications ont été apportées et un nouveau système de notation a été créé afin d’évaluer le niveau de performance réel de chaque crème. On parle alors d’indice de protection FPS ou SPF en anglais. Ils sont au nombre de huit. Les indices 6 et 10 correspondent aux deux niveaux les plus faibles. Les protections SPF comprises entre 15 et 25 offrent une protection qualifiée de moyenne. La haute protection commence à partir de l’indice 30. Enfin, au delà de l’indice 50, on parle alors de très haute protection. Vous remarquerez que la notion d’écran total à totalement disparue. Il faut dire qu’elle était inexacte sur le plan scientifique (aucun produit n’est en capacité de filtrer la totalité des rayons ultraviolets UV émis par le soleil) et qu’il s’agissait uniquement d’un argument commercial destiné à donner confiance à l’acheteur.

Pour bien comprendre cette notion d’indice et mieux appréhender l’efficacité de chaque crème, il suffit d’effectuer un rapide calcul. En appliquant la formule “1 / indice”, vous obtiendrez le pourcentage des UV qui arriveront bien sur votre peau. Ainsi, une crème d’indice 6 laissera passer plus de 16 % (1/6) des rayons UV et un autre produit indice 50 seulement 2 % (1/50). Il convient de préciser que seuls les UVB sont pris en compte pour ce calcul. Cependant, une loi européenne votée en 2006 impose aux fabricants de concevoir des produits protégeant également contre les UVA qui ne laissent pas de trace visible sur la peau mais qui sont responsables de l’apparition de nombreux cancers.

Pour accéder à des produits de qualité et bénéficier de conseils d’expert, rendez-vous sur le site www.clarins.fr. Que vous soyez à la recherche d’un spray solaire, d’un soin solaire visage, d’une crème solaire ou de tout autre produit, vous y trouverez forcément votre bonheur !

Que penser des produits bio ?

Vous trouverez de plus en plus de crèmes solaires portant la mention “produit biologique”. Mais est-ce réellement un avantage ou s’agit-il tout simplement d’un argument purement commercial ? En analysant de plus près les compositions des produits bio, on s’aperçoit rapidement qu’elles diffèrent peu des crèmes conventionnelles. De plus, on note une protection solaire souvent moins efficace pour les premières, sans oublier des écarts de prix qui semblent finalement peu justifiés.

Pour séduire les consommateurs, les fabricants des gammes biologiques avancent l’argument environnemental. Il suffit en effet de se rendre sur la plage pour s’apercevoir rapidement que le milieu marin souffre énormément de la présence des filtres chimiques en provenance des crèmes des baigneurs, toujours plus nombreux en raison de l’explosion du tourisme de masse. Les coraux commencent alors à blanchir avant de mourir, ce qui nuit à l’équilibre naturel. Cependant, aucune étude scientifique digne de ce nom n’a pu prouver que le recours aux crèmes bio pouvait enrayer un tel phénomène.

Des produits adaptés pour les peaux jeunes

Si les produits bio, quels que soient les indices solaires SPF, sont finalement peu efficaces, qu’en est-il des gammes développées spécifiquement pour les enfants ? Avant de répondre à cette question, il est essentiel de rappeler que les plus jeunes doivent toujours porter des vêtements et un chapeau lorsqu’ils sont dehors l’été. Vous ne devez pas les exposer directement au soleil et veiller à ce qu’ils restent à l’ombre constamment.

Lorsque votre enfant sera un peu plus âgé, vous aurez bien du mal à faire respecter de telles interdictions. Vous devrez alors forcément utiliser des produits solaires. Ceux des gammes “enfant” se distinguent par l’absence d’allergènes. Ils offrent un niveau de protection similaire aux crèmes conventionnelles et peuvent être utilisés par toute la famille. Finalement, ce genre de produit n’a qu’un seul défaut : appartenir à des gammes de prix bien plus élevées que les sprays classiques !

Attention à l’application des produits sur la peau

Si vous êtes habitué à manipuler fréquemment des produits cosmétiques, vous savez déjà qu’il convient de les appliquer avec parcimonie. En matière de crèmes solaires, c’est exactement le contraire ! La quantité appliquée influence en effet grandement le niveau de protection de votre peau. Il vous faut ainsi savoir que la réglementation définissant les indices SPF est basée sur l’application de 2 mg de produit sur chaque centimètre carré de peau. Il s’agit d’une quantité énorme et d’une recommandation rarement mise en pratique. On observe en effet que les utilisateurs appliquent en réalité seulement 0,5 mg par centimètre carré de peau.

Il vous faut également bien comprendre que la diminution de la protection estimée par le fabricant n’est pas directement proportionnelle à celle de la dose. Ainsi, si vous appliquez 1 mg de crème indice 50 au lieu des 2 mg recommandés, vous laisserez passer 14 % des UV au lieu des 2 % théoriques. Si vous descendez à une quantité de crème moins importante telle que 0,5 mg par centimètre carré de peau, plus d’un tiers des rayons UV atteindront alors votre peau. Il est donc recommandé d’appliquer généreusement et aussi souvent que possible les produits solaires pour bénéficier d’une protection optimale.


Eau de parfum pour femme : les différents choix
Choisir son parfum selon son signe astrologique